Mieux identifier quels sont les freins et leviers dans l’usage des automates interactifs d’information dans des lieux publics est essentiel pour adapter leur utilisation aux novices et notamment aux personnes âgées qui peuvent connaître des difficultés d’apprentissage.

Partant d’une analyse des comportements d’usagers non professionnels, tout en les comparant aux résultats d’études engagées des années 80 dans des conditions similaires, ce projet cherche à mettre en exergue les conditions requises pour optimiser l’utilisabilité des automates interactifs installés dans les lieux publics.
En répondant ainsi à la problématique d’usage de ces dispositifs chez les personnes âgées, cette étude vise à comprendre les difficultés rencontrées par cette population pour améliorer les interfaces concernées.

Financeurs
Partenaires académiques