Comment optimiser le travail collaboratif à distance et stimuler la créativité collective et l’innovation ? Telles sont les question auxquelles le projet FOCALABE cherche à répondre. Parce que le manque d’attention et la redondance dans les idées produites lors d’un brainstorming ont des conséquences négatives sur les performances, il convient de trouver les moyens de contrecarrer ces effets délétères.

Eye-tracking d’un brainstorming électronique

Depuis plusieurs années, une nouvelle technique de créativité, qui passe par des séances de brainstorming utilisant les ordinateurs, se développe dans des situations de co-présence ou de distance. Il s’agit du brainstorming électronique. La simultanéité des communications dans les environnements électronique réduit le processus de « blocage des productions » généralement observé dans les formes plus traditionnelles de brainstorming en face-à-face. Toutefois, il présente aussi l’inconvénient de placer l’individu dans une situation où il doit répartir son attention entre deux activités.
En effet, le brainstorming électronique synchrone réclame la réalisation conjointe d’au moins deux activités cognitives : la lecture des idées produites par les membres du groupe et l’écriture de ses propres idées. Une meilleure identification des comportements des participants à un brainstorming électronique synchrone à partir des techniques de pistage oculaires (ou eye tracker) permettrait de mieux comprendre les processus sous-jacents, et notamment les processus de comparaison sociale pouvant conduire à une baisse ou à une hausse des performances.

Partenaires académiques