L’objectif du projet Soniv est d’étudier l’impact de la sonification artificielle des véhicules électriques et hybrides sur la sécurité des usagers vulnérables de la route ainsi que sur le confort des conducteurs de ce type de véhicule.

Une des particularités de ces véhicules est l’absence de bruit de leur motorisation à basse vitesse. Cela a pour conséquence d’augmenter les risques de collision entre ces véhicules et les piétons, qui ne les entendent pas arriver.
Ces dernières années, quelques systèmes de générateurs sonores pour véhicule silencieux (AVAS Approaching Vehicle Acoustic System) sont apparus sur le marché. Peu d’études font état de leur capacité réelle à capter l’attention des piétons et à réduire ainsi les risques. De plus, ces études ne tiennent pas toujours compte du point de vue des conducteurs de véhicules électriques et hybrides pour qui, au contraire, le silence peut représenter un gain en termes de confort.
Le rôle du Loustic au sein de ce projet est de combiner ces deux aspects afin de répondre à une problématique globale. Ainsi, il est question d’évaluer l’efficacité de ces systèmes pour la réorientation attentionnelle des piétons et la détection du véhicule à basse vitesse en approche, et d’interroger les usagers de véhicules électriques sur leur propension à accepter l’intégration de ce type de système dans leur véhicule.

Les travaux du Loustic ont fait l’objet d’une conférence et d’un chapitre d’ouvrage :

Fleury, S., Desbois, C., & Jamet, E. (2015). Effet de la sonification d’un véhicule électrique sur sa détection par des piétons. Colloque risques routiers et transports durables : usagers, systèmes, environnements. Angers, France.

Fleury, S., Desbois, C., & Jamet, E. (2015). Effet de la sonification d’un véhicule électrique sur sa détection par des piétons. Dans Gaymard, S. et Tiplica, T. (dir.), Sécurité des déplacements, protection des usagers et de l’environnement : Maîtrise des risques et prévention (Tome. 1, p. 163-178). Paris : L’Harmattan.

Partenaires industriels